Depuis mon enfance, 
inconsciemment,
la question de la fertilité
des femmes est présente.

 


Par l’histoire de mes deux grands-mères qui, comme beaucoup d'autres 

femmes ont eu recours à l’avortement, par celle de ma mère à qui j’ai longtemps réclamé une petite soeur qui tardait à venir et à travers le parcours médical de ma tante qui, malgré des années de traitements lourds et épuisants n'a jamais pu procréer. À présent trentenaire, j’avais autour de moi, des copines qui commençaient à être enceintes et forcément, ça questionne.
 

Moi, je n’avais toujours pas envie de m’y mettre pourtant quelque chose me questionnait. J’étais consciente que si ce n’était pas mon tour, d’autres femmes, elles, n’arrivaient pas à concevoir et c’est ainsi qu’en juin 2015, une campagne de sensibilisation de l’Agence de Biomédecine (brièvement repérée sur le net quelques mois plus tôt) avait fini de me convaincre qu’une nana comme moi pouvais le faire. Alors, je l'ai fait. Mais à l'époque, je ne savais pas où j'avais mis les pieds et l'écriture s'est révélé être un véritable exutoire, un outil d'introspection nécessaire qui m'a accompagné des mois durant.

 

Ce récit est donc la compilation du journal de bord composite que j'ai tenu tout au long de cette expérience humaine unique qui dura presque une année. Dix mois d'un travail d'écriture libre où viennent se mêler dessins, archives et notes éparses. Dix mois d'une traversée solitaire et intérieure jalonnée d’incertitudes, de doutes, de peurs mais aussi de découvertes, de joies et d'une réflexion intense et sans cesse renouvelée sur ce que je suis, une femme.

BellyWesternProject - 2015-2019.

  • Facebook