8 août.

De retour en France, je reprends contact avec V. la jeune femme de l'association qui m'avait répondu en juin dernier.

De moi à V. :

 

Bonjour V.,  

 

(…)

J’ai réalisé le fameux test AMH il y a quelques semaines et le résultat m’a finalement posé beaucoup de questions sur moi-même: dans une échelle de valeurs qui se situe entre 1.50 et 6.50, apparemment, je ne suis qu'à 1.85ng/ml, ce qui n’est vraiment pas très satisfaisant lorsque l’on souhaite s’engager dans un don d’ovocytes. Désormais, cela m’interroge quant à ma propre capacité à tomber enceinte plus tard et je dois avouer que ces derniers jours ont été assez déroutants et déstabilisants. 

Moi qui voulait aider des couples  à devenir parents, il semblerait que ça soit moi qui doive un jour demander de l’aide, un comble. Mais un comble qui me pousse à creuser sérieusement la question.


Je continue donc à m’intéresser à ce sujet, je ne perds pas espoir de voir le décret passer.


(…)

 

À très bientôt.

De V. à moi:

Bonsoir, 

Effectivement, votre situation semble un peu “juste”, mais il ne faut pas oublier de croiser ce résultat avec d’autres éléments hormonaux. À lui seul, il ne peut être prédictif de votre proche avenir procréatif. Il faut qu’un médecin puisse, si vous le désirez, se pencher sur votre situation. La vitrification de vos ovocytes pourrait être une solution, si vous n’avez pas de projet concret de bébé dans les prochains mois.

Mais malheureusement, en France ce n’est toujours pas possible. En Espagne c’est possible. Nous militons pour que cela change en France aussi à ce niveau. Ce qui permettrait à des jeunes femmes n’ayant pas de projet bébé, de préserver leur fertilité pour le futur. 

 

(…)

Partie 1

Partie 2

Partie 3

BellyWesternProject - 2015-2019.

  • Facebook